Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mars 2017 3 08 /03 /mars /2017 08:00

Vie de femme !

 

Moi je fais, moi je commande, moi j’agis, moi je cours encore et encore

Moi je m’étonne que on ne fasse pas au rythme où je fais et alors ! Alors !

Moi je sais ce qu’il faut faire et ne peut me taire, moi j’ai les critères lalalère !

Le décompte est commencé, listé, répété, rappelé à l’endroit et à l’envers.

 

Ressasser de gauche à droite et de droite à gauche, palindrome analphabète

Sans cesse tourner en rond dans un aller-retour de lettres

Bel infinitif statique, pilier sans imaginaire qui s’enterre et s’entête

Accepte le mouvement, conjugue au présent, branche l’attentiomètre !

 

« On n’est pas aidé », phrase à certitude sans sujet qui inquiète

Absurdité du « On » qui ne définit rien, « On » n’a pas de squelette

Il désunit, désarticule, désolidarise, finalement se désagrège

Mythe de l’ensemble et du sous ensemble parfait, pourquoi ressassai-je ?

 

Rêver de gauche à droite et de droite à gauche, palindrome plein de promesse

Sans cesse créer un autre point de vue qui nous guide vers du possible et nous berce

Bel infinitif en risque d’être statique si tes yeux sont clos vers le sommeil

Rêver c’est le mouvement, qui permet l’attention au présent, je vis, je me réveille

 

L’homme et la femme sont l’avenir de l’un et de l’autre

 

Sylvie Gillon  -  un temps de poète

Partager cet article

Repost 0
Published by untempsdepoete
commenter cet article

commentaires