Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 novembre 2012 5 23 /11 /novembre /2012 10:52
 arbre-trez.jpg 
  
La mort des oiseaux  
Le soir, au coin du feu, j'ai pensé bien des fois
A la mort d'un oiseau, quelque part, dans les bois.
Pendant les tristes jours de l'hiver monotone,
Les pauvres nids déserts, les nids qu'on abandonne,

Se balancent au vent sur le ciel gris de fer.
Oh ! comme les oiseaux doivent mourir l'hiver !
Pourtant lorsque viendra le temps des violettes,
Nous ne trouverons pas leurs délicats squelettes

Dans le gazon d'avril où nous irons courir.
Est-ce que les oiseaux se cachent, pour mourir ?


François Coppée 1842 – 1908 (Promenades et Intérieurs)






Partager cet article
Repost0

commentaires

A
<br /> Bonsoir.<br /> <br /> <br /> C'est vrai que nous ne pensons pas aux oiseaux qui meurent...<br /> <br /> <br /> Je les nourris l'hiver plus encore qu'en été...<br /> <br /> <br /> De très jolis mots en tout cas qui bercent... Bravo et mon amitié.<br />
Répondre
U
<br /> <br /> merci Annie !<br /> <br /> <br /> <br />