Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 juillet 2017 6 08 /07 /juillet /2017 20:39

 

Espace de silence
Au creux de l'existence
À l'écoute du chant des sens
Où émerge la Vie, l'essence.

Espace en création
Où murmure une adoption
À plus grand, plus profond
Lieu de Vie et d'adoration.

Espace de félicité
Explosion de beauté
Chanter en vérité
Une Vie retrouvée.

Espace de liberté
Union des opposés
Source d'unité
Tout simplement , AMOuR DONNÉ


Chantal

29 juin 2017


 

Repost 0
Published by untempsdepoete
commenter cet article
30 juin 2017 5 30 /06 /juin /2017 20:07
 

Rire ou pleurer, mais que le coeur
Soit plein de parfums comme un vase,
Et contienne jusqu’à l’extase
La force vive ou la langueur.

 

Avoir la douleur ou la joie,
Pourvu que le coeur soit profond
Comme un arbre où des ailes font
Trembler le feuillage qui ploie ;

 

S’en aller pensant ou rêvant,
Mais que le coeur donne sa sève
Et que l’âme chante et se lève
Comme une vague dans le vent.

 

Que le coeur s’éclaire ou se voile,
Qu’il soit sombre ou vif tour à tour,
Mais que son ombre et que son jour
Aient le soleil ou les étoiles…

 

Anna de Noailles, Le coeur innombrable

Repost 0
Published by untempsdepoete
commenter cet article
27 juin 2017 2 27 /06 /juin /2017 20:00


Comme si on me suit
j’entends par moment un bruit
dans mon dos.

Je me retourne mais vois juste
qu’il n’y a que la terre qui effectue des rondes
au pas des portes et derrière les fenêtres
où elle s’attarde quelques minutes
puis continue.

Ainsi on écrit un poème
d’une certaine façon en ne l’écrivant pas
comme cette route qui s’avance.

Elle le fait comme d’habitude
en tenant juste une bougie allumée qui l’éclaire.

Pour tout savoir d’une rive
en étant sur l’autre, je dis attendre encore
l’âge où je serai recouvert de sable.


Je suis né alors s’oublie dans la parole
de plus en plus vite.
Il n’est pas dévolu à l’ombre
mais brouille seulement les mots.



Ismaël Savadogo, inédit offert au Printemps des Poètes

 

Repost 0
Published by untempsdepoete
commenter cet article
27 juin 2017 2 27 /06 /juin /2017 00:14
photo P. Gérault

photo P. Gérault

Fleur romantique

Sans cesse le temps
Recherche le voyage
Au bout de la nuit

Du possible à
L'impossible sans rire
Aux éclats du jour

Remplis de soleil
Au milieu d'un champ de blé
Brillant de beauté

Qui accueille l'ange
De l'amour auréolé
De coquelicots

A l'élégance
Fragile magnifiant des yeux
Le rouge du coeur.


PG 14 juin 2017

 

 

Repost 0
Published by untempsdepoete
commenter cet article
23 juin 2017 5 23 /06 /juin /2017 19:55

 

     
    Il vient de l’urgence, c’est toujours la nuit
tant que l’on ajoute à la mort
des supplices, des massacres,

il n’oublie rien, ni les cris ni les plaintes
ni le silence qui étouffe,
en écoutant ici, en lui plus loin que lui,

il élargit le poing jusqu’à la paume,
il n’a pas froid contre les murs,
pour les traverser il leur parle,

avec un peu d’air sous les portes
il a ce regard d’un enfant
face aux vents du rivage,

l’essor de l’arbre et l’envol des oiseaux
ensemble, il fend les pierres,
jamais il ne meurtrit l’espace :

confiance, dit le poème, dans chaque poème,
dans le matin libre, le souffle imprévoyant,
il a besoin seulement de nos lèvres.


Poème publié dans l'anthologie Une salve d'avenir. L'espoir, anthologie poétique, parue chez Gallimard en Mars 2004

printemps des poetes
   2004
genre
   Poèmes sur l'Espoir

 

Repost 0
Published by untempsdepoete
commenter cet article
22 juin 2017 4 22 /06 /juin /2017 19:49

 

  

 

 Rivale, un jour je te viendrai ;
La nuit plutôt, au clair de lune,
Quand dans l'étang crie le crapaud,
Et quand délire la pitié.

Et, attendrie par le battement
Jaloux de tes paupières,
Je te dirai : je ne suis pas,
Je suis un songe et tu me rêves.

Et je dirai - console-moi,
Mon coeur blessé se tord,
Et je dirai - le vent est frais,
Le ciel brûle d'étoiles.

8 septembre 1916


in Le ciel brûle, Gallimard, 1999
édition
printemps des poetes
   2005
genre
   Poèmes à la poche
Repost 0
Published by untempsdepoete
commenter cet article
4 juin 2017 7 04 /06 /juin /2017 21:32

"Paris" à La Clé des Champs c'était hier!!

un succès extraordinaire

dont vous aurez quelques images prochainement

Promis!!!

 

“Si vous avez la chance d’avoir vécu jeune homme à Paris, où que vous alliez pour le reste de votre vie, cela ne vous quitte pas, car Paris est une fête »

Ernest Hemingway

"Paris à La Clé des Champs
Repost 0
Published by untempsdepoete
commenter cet article
24 mai 2017 3 24 /05 /mai /2017 21:35

PLAISIR

L'ancien élu met en poème le Paris de sa jeunesse

Patrick Gérault, ancien conseiller municipal PS, vient de publier son deuxième recueil de poèmes chez Annaeditions. Celui-ci est consacré à Paris, sa ville d'origine.

Publié le 24/05/2017 à 14:00 sur le site de Toutes les Nouvelles – www.actu78ctu.fr

Patrick Gérault, 65 ans, vient de publier son second recueil de poèmes.

« Ce recueil s’absorbe comme un vin chaud saupoudré de cannelle par un soir de pluie, en regardant vivre les grands boulevards où il est tant de choses à voir », comme l’écrit Mario Urbanet, ancien élu de Trappes aujourd’hui poète et premier lecteur du dernier recueil de Patrick Gérault.

Une ode à la capitale

Après trente ans d’implication dans la vie municipale et sociale de Plaisir, dont treize ans comme conseiller municipal (PS) d’opposition, Patrick Gérault s’est lancé dans la poésie. « Une forme d’écriture qui correspondait davantage à mon vécu, à mon passé. ».

Après Le Voyageur suivi d’Espoir, il a remis ça. Destination Paris, son tout nouvel ouvrage paru chez Annaeditions, propose une plongée dans les rues de Paris. « C’est ma ville de coeur, mon berceau ! Dans Paris, où qu’on soit, on a toujours des inspirations poétiques… Je l’ai dédié à mes deux petites-filles, Albane et Flavie. C’est en quelque sorte une transmission de mon amour pour Paris », explique le retraité.

De la Butte-aux-Cailles au Village Suisse, de la Coupole au parc Monceau, de Belleville au cœur de la capitale, partez en flânerie dans Paris à travers un parcours proposé par l’auteur. Ce recueil, composé de vers libres, rimes et haïkus, lui a demandé trois ans de travail. Un exercice qu’il aborde avec une grande humilité. « Je ne suis pas dans la grande cour », décrit-il.

Ce projet sur Paris, illustré par son ami, le dessinateur Pascal Olive, lui tenait vraiment à cœur. Il s’agit là d’une collaboration fructueuse. « C’est un mariage entre l’art pictural et l’art des mots », décrit-il. Des mots qu’il sait peser et soupeser, sans effets inutiles. À noter que l’argent des ventes de ses livres est reversé à l’association Solidarité Ndem France, qui aide des écoles maternelles et élémentaires du village de Ndem au Sénégal.

Destination Paris. http://annaeditions.com/

Nicolas Giorgi

http://www.78actu.fr/l-ancien-elu-met-en-poeme-le-paris-de-sa-jeunesse_49478/

Repost 0
Published by untempsdepoete
commenter cet article
17 mai 2017 3 17 /05 /mai /2017 23:57
Destination Paris - Patrick Gérault
 
 
Bonjour
Le voici arrivé à Plaisir, tout chaud mon nouveau recueil de poésie "Destination Paris" réalisé avec mon ami Pascal Olive ( illustrateur) chez Annaeditions.
Je serai présent toute la journée au Forum Africain organisé par Solidarité Ndem France le samedi 20 mai de 15h à 23h au Théâtre Robert Manuel au château de Plaisir.
La vente directe du recueil permet de financer du matériel pédagogique pour les enfants des écoles du village de Ndem situé dans le désert pré-sahélien du Sénégal.
Avec un grand plaisir de vous retrouver samedi
Belle journée

Patrick

 

Patrick Gérault apporte des mots évocateurs de sentiments et d’images où tout un chacun voit resurgir ses réminiscences. « Moineau babille / … Nicheur d’art rare ». Il magnifie Paris et nous entraîne dans les recoins de ses souvenirs « Les yeux des amoureux changent/Avec les reflets lumineux des bars », de SA ville si particulière et tant diverse « Dans les rues …/les gares/ Elle court derrière le temps ».

Cet amour courtois entre lui et elle, fait d’instants privilégiés se révèle à la lecture. « Un petit café/…/ Réchauffe le zinc ». Les illustrations de Pascal Olive donnent corps aux images intimes de cet amour commun

De la Butte aux Cailles au Village Suisse, de la Coupole au Parc Monceau, de Belleville au cœur de Paris, il donne l‘éclairage qui valorise ces lieux jusqu’à la munificence « La baguette se marie avec le bouquet de fleurs ».

J’ai voyagé dans l’espace et le temps entre ces vers pesés, chantournés, qui laisseront leur trace dans les mémoires « Que de mobiles/ Parlent à l’invisible ».

Ce recueil s’absorbe comme un vin chaud saupoudré de cannelle par un soir de pluie, en regardant vivre les grands boulevards où il est tant de choses à voir.

Mario Urbanet,     www.mario.urbanet.sitew.com
Prix: 17€
 
Repost 0
Published by untempsdepoete
commenter cet article
13 mai 2017 6 13 /05 /mai /2017 21:42

Printemps des Poètes 2018 -

Vingtième édition 3 au 18 mars 2018 sur le thème

"L'ARDEUR"


Il est des mots qui jamais ne renoncent.
Des mots toujours fervents.
Rarement érodés.
Des mots droit devant, par-delà l’encoignure des siècles. Des mots d’entrain,
d’élan, de vie. Des mots tocsins qui se jouent des tourments.
Des mots de plein cœur qui battent dans le sang. Des mots de plein vent
qui affolent les voiles.
Des mots qui enjoignent, qui affament et ravissent. Des mots jamais avares.
Des mots toujours brûlants. Des mots à la hauteur des temps.
L’ardeur est de ceux-là dont l’énergie durable peut se dire dans toutes les
langues de la terre. Des années que le « Printemps des Poètes » attise la flamme par-delà les saisons.
Des millénaires que les Védas célèbrent ce plein soleil. 2018 raisons de se
vouer à cette vitalité poétique. À cette vigueur communicative. À cette chance du poème qui ne manque pas d’audace.

Sophie Nauleau

    http://www.printempsdespoetes.com/
     
     
     
     

 

Repost 0
Published by untempsdepoete
commenter cet article